2010 adventure  
 
version française US home libraires presse

M21 Editions

Commandes

Packs eBook

Les livres

Derniers livres :
- Usages

- Arts Numériques
- Les Réseaux Sociaux
- Tourisme 2.0
- Gutenberg 2.0

- Management
- Marketing 2.0
- Le Modèle Google

- Prospective
- Les Jeux Libres
- Dictionnaire Impertinent du Futur

Droits étrangers

Auteurs



Voyage

Voyage au Coeur du Numérique
Les technologies de notre nouveau quotidien

De Fanny Bouton, Sébastien Berthoud, Grégory Caulier
Préface de Jérôme Colombain, journaliste high-tech à France Info
(à lire ci-dessous)

Sortie le 15 mars 2006

Pour le commander

174 pages couleurs, 29 euros
Format : 18 x 25
ISBN : 2-916260-00-5

Site + vidéoblog associé au livre : VoyageNumerique.com
Venez commenter, compléter, participer et continuer à découvrir ces nouveaux univers du numérique en participant au blog associé.

Découverte des nouveaux univers du numérique

Espace libraires

Espace presse

Le livre : Un voyage exceptionnel, tout en couleurs, au cœur de nos technologies quotidiennes
Ce livre vous emmène à la découverte de tous les univers high-tech de notre vie de plus en plus numérique. Des téléphones portables aux écrans plats, des iPods aux robots… Fanny, la « geek », vous emmène à travers tous ces univers en dix-sept chapitres passionnants illustrés des plus belles photos.

Chaque chapitre vous permet de découvrir le fonctionnement des technologies et les usages de chacun des secteurs qui révolutionnent nos vies.

Les auteurs
Les auteurs forment un trio complémentaire pour ce sujet d’actualité.

Fanny Bouton, chroniqueuse à la télévision sur les nouvelles technologies et les gadgets, geek bien connue et organisatrice des soirées parisiennes bimensuelles réunissant les passionnés de la high-tech, les fameuses Fanny's party à découvrir sur www.fannysparty.com.
Préalablement responsable de développement de sites Web, Fanny a baigné dans l'Internet depuis 1997 et participé à la vie de plusieurs sites high-tech.
Licence en Arts Plastiques. Diplôme de Concepteur Multimédia de l'Ecole des Gobelins et de Directeur Artistique de l'Ecole Boulle.

Sébastien Berthoud, journaliste chevronné, a été précédemment rédacteur en chef de plusieurs magazines high-tech. Il avait, auparavant, été chroniqueur radio sur les nouvelles technologies et journaliste dans la presse écrite quotidienne et hebdomadaire.

Gregory Caulier, passionné de nouvelles technologies, à l'affut des nouvelles tendances, auteur au style très « paillettes cannoise ». Il travaille également dans l'événementiel cinéma, de l'Alpe d'Huez à Cannes en passant par Monaco.

Les chapitres

Dans un domaine où le mot convergence est devenu l’apanage de chaque objet, il a été difficile de catégoriser précisément chacun. Bien sur les baladeurs sont mobiles, les téléphones prennent des photos et les ordinateurs portables peuvent servir à jouer. Nous avons donc fait des choix, mais les parties ci-dessous n’offrent qu’un des parcours possible du livre. Créez le votre et bonne découverte.

Mobilité

Téléphones mobiles
Téléphones intelligents
Assistants personnels & Ultra portable
GPS

Ludique

Jeux vidéo
Consoles de salon
Consoles portables
Jouets

Média

Baladeurs audio
Lecteurs vidéo
Caméras numériques
Appareils photo numériques

Home

Robots intelligents
Numérique à la maison
Accessoires informatiques
Gadgets high-tech
Mode numérique

La préface

Il y a dix ans, qu’aviez-vous dans votre poche ? Un briquet, un stylo ou encore un vieux carnet ? Aujourd’hui, que transportez-vous dans votre sac à main ? Un téléphone ? Un PDA Wifi ? Une clé USB ? Un baladeur numérique ? Une console de jeu ? Désormais, nos fonds de tiroirs ressemblent de plus en plus à des vitrines de revendeurs spécialisés ! Objets de désir et de méfiance à la fois, les « gadgets » high-tech fascinent un public de plus en plus large. Ils ont beau être chers et promis à une obsolescence ultra-rapide, ils sont devenus indispensables aux hommes comme aux femmes, aux jeunes comme aux séniors, aux riches comme aux moins fortunés.

Il faut dire qu’ils se donnent du mal pour nous plaire ! Designs épurés, formes voluptueuses, matières nobles, couleurs pures. Cependant, bien que leur aspect soit de plus en plus soigné et qu’ils soient conçus pour plaire à des « cibles » spécifiques, l’attirance qu’ils suscitent n’est pas artificielle. Voilà des objets que l’on ne souhaite pas seulement posséder pour paraître branchés mais tout simplement pour « être » et pour les services de plus en plus nombreux qu’ils nous rendent. Les usages l’emportent sur le look.

Que peut-on faire avec ce téléphone mobile ? Puis-je regarder des vidéos avec ma console de jeu ? Est-il possible de prendre des photos avec ce caméscope ? Etc. Oui, m’sieurs, dames, rassurez-vous, tout est possible ou presque. Il y en a pour tous les goûts. A chacun ses compagnons numériques ! Certains utilisateurs les conservent jusqu’à ce qu’ils soient complètement démodés comme on garde une vieille paire de pantoufles confortables. D’autres en changent compulsivement dès qu’apparaît un nouveau modèle. Mais c’est surtout le rapport que nous entretenons avec ces nouveaux outils qui semble le plus troublant. L’objet seul ne suffit pas et il faut maintenant le personnaliser et le façonner à notre image. Fonds d’écrans, sonneries, logos, pendentifs… Autant d’accessoires qui servent à déguiser nos amis à puces comme d’étranges animaux de compagnie.

Pourtant, ceux-ci ne nous rendent pas toujours l’affection qu’on leur porte et ils n’hésitent pas à nous faire la vie aussi compliquée qu’une notice en taïwanais. Combien de temps passé à faire fonctionner votre ordinateur ? A paramétrer votre téléphone mobile ? A régler votre GPS pour qu’il accepte de vous emmener là où vous voulez ? A comprendre pourquoi votre réseau wifi reste muet ? Et pourtant… malgré ces déconvenues quotidiennes, nous y revenons sans cesse. Pas question de renoncer à nos précieux équipements high-tech et aux avantages qu’ils procurent.

La tribu des réfractaires se réduit de jours en jours. Lors de l’apparition des téléphones portables, au milieu des années 1990, quelles remarques moqueuses n’avons-nous pas entendues à propos de ces outils soi-disant asservissants et réservés aux frimeurs ou aux professionnels pressés ? Dix ans plus tard, huit Français sur dix, enfants compris, ont un téléphone mobile et un foyer sur deux dispose d’au moins un ordinateur. La fameuse « fracture numérique » serait-elle en voie de cicatrisation ? Quelle étrange image que celle de ces SDF aperçus un jour au coin d’une rue autour d’un PC portable ! Existe-t-il une meilleure illustration de la démocratisation de ces outils ? Même la barrière des sexes n’est plus d’actualité.

Aujourd’hui, les femmes ne sont pas les dernières à s’impliquer dans le choix d’un téléphone ou d’un téléviseur ni à troquer leur Filofax contre un Pocket PC. Même si les hommes, de leur côté, conservent généralement le privilège des bricolages hasardeux qui peuvent rendre compliqué le simple visionnage d’un film à la maison, les femmes se sont mis elles aussi, avec entrain et pragmatisme, aux technologies numériques. Le fait que le présent ouvrage ait pour auteure l’une de ces « techno-filles » en est la preuve.

Fanny Bouton navigue au milieu des gadgets électroniques avec l’aisance d’un entomologiste au cœur d’une réserve africaine. Depuis que je la connais, je suis stupéfait par sa propension à retenir autant les caractéristiques techniques que les références des innombrables appareils qui lui passent entre les mains. En organisant ses fameuses « soirées Geek », Fanny réussit à mettre en relation les nombreux inconditionnels du numérique mais aussi à populariser ces nouveaux outils tout en les parant de respectabilité.

Fini le temps où la high-tech était l’apanage de boutonneux hagards ou d’allumés de la télécommande. Faites entrez les petits processeurs ! Ils vont prendre le pouvoir dans votre environnement, du salon à la salle de bain, de la voiture au sac de plage. Quel que soit votre sentiment à l’égard de la technique, attirance ou répulsion, il y a forcément un outil qui retiendra votre attention car il est fait pour vous. Vite ! Hâtons-nous de jouir de ces appareils et de leurs possibilités toujours plus grandes avant qu’ils ne rejoignent à leur tour le cimetière des « anciens-nouveaux objets ».

Ces gadgets ne nous rendent pas plus heureux, c’est sûr, mais ils contribuent à nous rapprocher les uns des autres et à satisfaire notre légitime besoin d’une vie pratique plus « cool » et plus riche en émotions. Que demander d’autre à part un peu plus d’autonomie pour les batteries ?

Jérôme Colombain
Journaliste high-tech à France Info


M21 Editions contact partenaires jobs bookmark conditions d'utilisation
copyright (c) 2004-2008
M21 Editions